En Suisse

Viens! Tout aime au printemps, et moi
j’aime toujours.
(A. Chénier)

La brise légère en passant effleure
Et penche sur l’eau les roseaux soyeux;
Dans le fond du bois le rossignol pleure;
La nature est douce, et mon coeur joyeux.

La nuit est sereine et brille d’étoiles,
Et la lune éclaire au loin le lac bleu;
Ma nacelle glisse au gré de ses voiles;
La nature est calme, et’ mon coeur en feu!

J’entends le berger, qui, sur la montagne,
Chante un air plaintif, comme un troubadour;
Et la merle aussi chante à sa compagne;
Que disent-il tous? ils disent: amour!

Le jasmin, le lys, le muguet, la rose
Embaument les airs, chacun à sun tour;
Et le papillon de nuit qui se pose
Sur ces fleurs, les baise, et leur dit: amour!

Mon amie, oh! viens! laisse-moi te dire
Ce que dit l’oiseau, ce que sur les monts
Le pâtre chantait, et ce que soupire
Mon coeur pleine d’amour: mon amie, aimons!

Genève, 12 sept. 1884